Sporting Paris – Garges Djibson 4 – 5

score-fin-de-match

COURSE POURSUITE DÉCEVANTE

Les pertes de points laissent un goût amer en cette première moitié de saison. Après un nul ramené de Corse la défaite face au vice champion de France Garges Djibson a un sentiment d’inachevé. Sans mésestimer la performance des rouges du val d’Oise le SPORTING CLUB DE PARIS méritait de l’emporter tant la possession de balle et la domination, notamment en seconde période, auront été indécentes. Mais Garges  aura su se montrer beaucoup plus opportunistes et surtout beaucoup plus réalistes lorsque les occasions se sont présentées. Et elles auront souvent été l’œuvre de contres et l’œuvre d’un homme, son capitaine . Samba aura inscrit un quadruplé en se trouvant idéalement positionné pour conclure les actions bien construite de Garges. Et lorsque il ne se trouva pas en position offensive, il se présenta en dernier rempart pour suppléer son portier battu sur un coup franc de TEIXEIRA. Le SPORTING a trop raté, s’est montré trop brouillon dans les derniers gestes pour conclure leurs nombreuses opportunités. AUGUSTO aura inauguré la partie en frappant sur le montant. Il aura cependant montre la voie à ses partenaires qui prendront d’assaut la partie de terrain adverse. Garges résiste et joué crânement sa chance en contre et trompe ainsi à deux reprises DJAMEL HAROUN

scp-garges-teamMenés trois buts a un à la pause les Sportingmen rejoignent les vestiaires la tête basse. Ils font preuve d’un tout autre état d’esprit au retour sur le parquet pour le second acte. D’emblée en évoluant en power play ils prennent d’assaut le but adverse, une cage magistralement défendue mais qui cédera rapidement pour voir les Sportingmen égalisés. Mais leurs efforts ne sont pas récompensés puisque Garges reprend la marque alors qu’une main évidente sous les yeux de l’arbitre n’est pas sifflée.  Garges se veut tonitruant et résiste parfaitement au power play imposée par les vert et blanc, et en récupérant un ballon ils inscrivent leur dernier but dans la cage vide. AUGUSTO maintiendra le suspens mais les vice champion de France s’imposent et laisse mesurer aux hommes de RODOLPHE Lopes que même si le premier objectif est atteint la saison est encore très longue et que le maintien n’est plus que jamais le but suprême.

SPORTING CLUB DE PARIS – GARGES DJIBSON 4 – 5

Buteurs :

Augusto x2
Michel
Errahmouni

Passeurs :

Augusto
Teixeira