Sporting Paris – Montpellier 3 – 5

score-fin-de-match

DE LA FOLIE QUE DIABLE

Bis repétita!!! En s’inclinant ce samedi face à Montpellier MF (3-5) le Sporting Club de Paris a livré une prestation similaire à sa dernière sortie à domicile face à Garges Djibson. Une équipe menée à la pause qui revient au score au cours de la seconde période en pratiquant le power play et qui se fait punir en ne parvenant pas à convertir ces multiples occasions, le tout dans une salle digne d’une rencontre à l’extérieur.

scp-mon-2Voilà en quelques mots le résumé de cette seconde défaite consécutive, une première pour le SCP depuis la saison 2009-2010.

Pourtant les choses avaient bien débuté grâce à l’ouverture du score d’Augusto mais Tiago Cavalheiro relançait les visiteurs en relâchant une balle dans son propre but. Ce coup du sort lançait les Heraultais qui inscrivaient deux buts pour rejoindre la pause sur le score de 1-3.

Le coach Lopes revenait des vestiaires en tentant le tout pour le tout en jouant d’emblée en power-play avec son capitaine Teixeira en cinquième joueur. Le symbole du futsal français remit ses partenaires dans le droit chemin en inscrivant les deux buts permettant l’égalisation à 3-3. Jouant toujours à 5 mais ne parvenant pas à concrétiser, trouvant les montants et un portier de Montpellier en état de grâce, les Sportingmen se font contrer et alors que le ballon prend le chemin du but vide, Chaulet met sa main en opposition synonyme de carton rouge. Ce sacrifice, au lieu d’exhorter ses partenaires, les liquéfie et en jouant mal leurs opportunités, les vert et blanc laissent le champ libre aux Héraultais pour s’imposer à Carpentier.

scp-mon-3Carpentier n’est plus une forteresse imprenable. Le niveau du championnat se nivelle et les scores ne sont plus aussi élevés que par le passé. Le sixième homme, le public, est un poids décisif dans les moments cruciaux des parties. Mais le Sporting Club de Paris est dépourvu de ce supplément d’âme. Il ne suffit pas de porter une écharpe pour se sentir supporter. Les gens viennent pour assister à un spectacle comme ils vont au cinéma, aux concerts ou au spectacle de fin d’année de leur enfant. Il manque au Sporting Club de Paris des supporters qui vibrent pour leurs couleurs et qui surtout qui font basculer la partie lorsqu’elle est sur le point de l’être, à l’image de Garges, KB ou Montpellier. Il faut que le public s’enflamme et ne vienne pas pour voir uniquement du futsal. Il faut qu’un grain de folie s’installe dans les travées de Carpentier qui plus est en cette délicate saison.

SPORTING CLUB DE PARIS – MONTPELLIER 3 – 5

Buteurs :
Teixeira x2
Augusto

Passeurs :
Edmundo
Amadeu