Ce samedi le Sporting Club de Paris effectuait son premier déplacement de l’année 2018 et c’est dans le pays de la Loire que les parisiens se rendaient pour le compte de la 16ème journée du Championnat de France de Futsal.

Le coach Juanito pouvait compter sur les deux recrues hivernales annoncées la semaine dernière, par le club, sur les réseaux sociaux. Le brésilien Jonnatha Mendes qui avait déjà porté le maillot vert et blanc par le passé ainsi que Facundo Schusterman, international argentin, arrivant tout droit du club d’hebraica futsal.

Une rencontre que les sympathisants du Sporting attendaient car la défaite la semaine précédente face à Toulon avait laissé un gout amer au vu de la prestation des parisiens mais cette fois-ci le match sera bien différent, une rencontre terne sans engagement avec deux équipes qui s’observent et n’osent pas vraiment se livrer. Les nantais seront les plus dangereux dans cette première période mais le gardien Cavalheiro fut peu sollicité. Le retour au vestiaire se fit sur le score de 0-0, chose bien rare au futsal.

La deuxième mi-temps n’apportera pas grand chose de plus, il faudra attendre la 34ème minute de jeu pour voir Mayulu tromper le portier adverse sur un ballon perdu par les nantais suite à un bon pressing du numéro 11, Jesus Hurtado. La réponse nantaise ne tardera pas bien longtemps puisque dans la minute suivante Bensaber viendra placer un petit ballon piqué au dessus du gardien Cavalheiro et remettre les pendules à zéro. On pensait se diriger vers une fin de match à l’image de la rencontre mais à 40 secondes du buzzer final Alexandre Teixeira reprendra une frappe, de Jesus Hurtado, et glissera le ballon entre les jambes du gardien espagnol de Nantes Métropole. Il restait 40 petites secondes à jouer, le Sporting allait l’emporter et réaliser le hold up de la journée mais c’était sans compter sur l’arbitrage, à croire que Nantes n’était pas ce samedi le lieu idéal pour les hommes au sifflet.

Il restait 15 secondes de jeu quand Cavalheiro lança un long ballon à destination de Camara placé en pivot, le gardien « volant » nantais viendra s’envoler au dessus du parisien sans que celui-ci ne le touche et l’arbitre siffla une faute en faveur des locaux, synonyme de sixième faute ce qui entraina un jet franc à 10m que se chargea de transformer Josete et ramener le score à 2 – 2.

Un match nul mérité au vu de la rencontre mais un match nul rageant, il est tout de même surprenant dans une rencontre avec si peu d’engagement de voir une équipe finir la seconde période avec six fautes et l’autre équipe finir avec zéro faute! C’est le sport me direz-vous mais le sport est parfois rageant…

 

Nantes Métropole – Sporting Club de Paris : 2-2

Buteurs de Nantes Métropole : Bensaber – Josete

Buteurs du Sporting Club de Paris :   Mayulu – Teixeira

Par RDAN