Pour ce 8ème de finale de la Coupe Nationale de Futsal, Le Sporting Club de Paris se déplaçait ce samedi 24 mars dans le Var pour y rencontrer le club de Toulon Avenir Futsal  qui évolue en division d’honneur.

L’histoire retiendra que ce fut un vrai match de coupe avec un dénouement dans les toutes dernières minutes. Le match était piégeux pour les parisiens qui  pouvaient apparaître, sur le papier, favoris de cette rencontre. Mais il a fallu faire avec un gymnase d’un autre temps, l’absence de table de marque et de chronométrage mais surtout avec une équipe toulonnaise de grande qualité avec un potentiel pour jouer en 2ème division.

Au cours de la première mi-temps les 2 équipes se neutralisent et ce sont les gardiens qui se mettent  en évidence par des arrêts de grande classe.  Un petit évènement avec l’entrée en jeu à la 13ème mn de Segura absent des terrains depuis le 02 décembre suite à sa blessure lors du match contre Montpellier. La mi-temps est sifflée, au grand étonnement du camp parisien, après  seulement 25 mn de jeu,  puisqu’en  l’absence de chronomètre, le corps arbitral a ramené la durée de chacune des mi-temps à 25 mn sans décompter les arrêts de jeu.

Dès la reprise de la  seconde mi-temps les hommes de Juanito décident de jouer plus vite  et de faire vivre le ballon le plus longtemps possible sur le terrain pour scorer rapidement. Les parisiens pensent avoir fait le plus dur en ouvrant le score à la 30ème mn avec un but chanceux de Chaulet qui détourne dans le but varois une tentative lointaine de Camara  (0-1).  Les locaux réagissent de belle manière en mettant à contribution le gardien parisien Cavalheiro qui doit repousser plusieurs tentatives. Mais il doit s’incliner à la 39ème mn sur un tir croisé mettant les 2 équipes à égalité (1-1). Ce but réveille les nombreux supporters toulonnais qui pensent que leur équipe favorite peut réaliser l’exploit.

Il reste 10 mn à jouer et les attaques se succèdent, le ballon circulant vite d’un camp à l’autre, chaque équipe voulant marquer le second but, signe probable de qualification. Il faut un exploit de Schusterman à la 45ème mn, qui après avoir débordé son adversaire sur le flanc droit, envoie un missile dans le but toulonnais (1-2). Les varois ne baissent pas les bras mais ils s’exposent aux contres parisiens. C’est ainsi que, sur une interception de Camara relayée par Ndukuta,  Schusterman ajoute un 3ème but à la 47ème  mn (1-3).

Plus rien ne sera marqué et le Sporting Club de Paris se qualifie pour les ¼ de finale de la Coupe Nationale de Futsal contre une belle équipe de Toulon Avenir Fustal  à qui l’on  souhaite une bonne fin de championnat avec la perspective d’une montée en 2ème division.

Toulon AVS  – Sporting Club de Paris : 1-3

Buteurs Sporting Club de Paris : Schusterman (2) –  Camara

Buteur Toulon AVS : Soloch

Par RDAN