Le match tant attendu entre le leader du championnat de France et le Sporting Club de Paris a tenu toutes ses promesses. Les Parisiens comptaient poursuivre leur belle série de 3 victoires avec ce court déplacement chez le leader qui a connu sa première défaite la semaine passée face au Kremlin Bicêtre. Avant le début de la rencontre, la confiance était clairement du côté du Sporting Club de Paris. Menés 4 à 0 après 31 minutes de jeu, les Parisiens ont réussi une remontada exceptionnelle face à une équipe qui a cru trop tôt avoir le match gagné et qui peut se considérer chanceuse à prendre 1 point tant les hommes de Rodolphe Lopes ont dominé la fin de la rencontre.

Le début de la partie est équilibré même si les Parisiens sont les plus dangereux en mettant le gardien d’Acces FC, Diagouraga, en difficulté à plusieurs reprises. Il faut un coup de pouce du corps arbitral qui, considérant que la chute d’Amzil  dans la surface de réparation a été causée par Cavalheiro, accorde un généreux pénalty à AccEs FC. Mohammed ne se prive pas d’ouvrir le score en crucifiant le gardien parisien (1 à 0 à la 10ème mn). Cette décision, loin de les accabler, semble galvaniser les joueurs du Sporting Club de Paris mais  Diagouraga s’oppose à toutes les tentatives et, à la 18ème mn, Nelson Lutin aggrave la marque sur une contre-attaque (2-0).

L’entame de la seconde mi-temps permet à 2 joueurs de se mettre en évidence, Mouhoudine côté Acces FC et Fabricio côté Sporting qui met tour à tour les gardiens à l’épreuve mais c’est le premier nommé qui permet à son équipe de prendre une avance plus confortable à la 23ème minute (3-0). Même s’ils ne baissent pas les bras, les Parisiens ne semblent pas en mesure d’inquiéter réellement leur adversaire. Ils encaissent même un quatrième but par Belhaj à la 31ème minute (4-0). À cet instant, la victoire ne semble pas pouvoir échapper à Acces FC mais Rodolphe Lopes tente le tout pour le tout en décidant de jouer en power-play.

Le public nombreux, dont quelques supporteurs Parisiens qui ne cessent pas d’encourager leurs joueurs, assiste alors à une remonta da qui restera certainement dans les souvenirs et surtout dans les têtes des joueurs et du staff des 2 équipes. En moins de 9 minutes, le Sporting Club de Paris marque 4 buts et se procure d’autres occasions qui auraient pu lui donner la victoire. C’est d’abord Tchapchet qui ouvrent le compteur Parisien sur une passe de Fabricio à la 33ème minute, puis Camara, 2 minutes plus tard, envoie un coup franc dans le but d’Accès FC pourtant bien protégé (4-2). On croit au 3ème but parisien mais De Sa Andrade envoie le ballon au dessus du but vide. Dans la continuité de l’action, sur une relance de Camara, le capitaine d’Acces FC, Ramirez trompe son propre gardien (4-3 à la 35ème minute). La peur semble gagner le leader du championnat alors que le challenger croit possible le partage des points voire la victoire. Toujours en power-play, le Sporting club de Paris monopolise le ballon et finit par égaliser par Fabricio à la 37ème minute (4-4). La fin de la rencontre est palpitante tant les Parisiens poussent pour remporter ce match. Malgré leurs efforts et une dernière tentative de De Sa Andrade, le score n’évoluera pas… au grand soulagement de l’équipe d’Acces FC.

Encore une fois, les Parisiens ont fait preuve de beaucoup solidarité et d’un grand caractère. Ils ramènent un très bon point de leur déplacement même si les 3 points étaient à leur portée. La phase aller des matches se termine sur ce bon résultat et cette belle série (3 victoires et un nul) permettant au Sporting Club de Paris de se replacer dans la course aux play off (6ème avec 17 points). Place maintenant à la trêve hivernale jusqu’au 12 janvier 2019, dâte à laquelle les Parisiens retrouveront le parquet de Carpentier pour un match contre Beaucaire.

Accès FC – Sporting Club de Paris: 4-4

Buteurs : Sporting Club Paris : Camara – Tchapchet – Fabricio – Ramirez (Csc) // Accès FC : Mohammed – Lutin – Mouhoudine – Belhaj.