Ils l’ont fait !!! En gagnant samedi à Nantes, les hommes de Rodolphe Lopes ont effacé l’affront du match aller (défaite 0-6 à domicile) et se sont installés à la quatrième place du classement général synonyme de qualification pour les play off. Cette victoire ne souffre d’aucune discussion tant le Sporting Club de Paris a maîtrisé la rencontre et a su résister aux temps forts des nantais. Les nombreux et bruyants supporters parisiens présents (notamment l’équipe des U15 venue disputer un lever de rideau) ont assisté certainement au meilleur match de la saison des verts et blancs.

Dès  le début de la rencontre, les spectateurs (environ 1 millier) ont su qu’ils allaient assister à un grand match. Les deux équipes jouent bien au ballon mais, hormis un coup franc détourné du visage par le gardien Cavalheiro, les nantais ne peuvent pas s’approcher du but parisien, empêchés par la défense haute du Sporting Club de Paris. Après 2 premières tentatives infructueuses, les visiteurs ouvrent la marque par Fabricio, à la conclusion d’une action entamée par Saadaoui et poursuivie par Camara (0-1 à la 6èmemn). Dans la foulée, Tchapchet, en situation de pivot dos au but, se retourne mais son tir frôle le montant gauche du but gardé par Ordonez. L’emprise sur le match est bien parisienne et les actions les plus dangereuses sont à mettre à l’actif des verts et blancs. A signaler que la partie se déroule dans un très bon esprit puisque la première faute n’est sifflée qu’à la 14èmemn de cette première mi-temps.  A la 15èmemn, les parisiens pensent avoir doublé la mise quand une touche effectuée par Ndukuta atterri au second poteau sur la tête de Fabricio qui remet plein axe sur le front de Segura qui catapulte le ballon mais Ordonez doit réaliser un arrêt réflexe pour éviter un but. Ce n’est que partie remise pour le Sporting Club de Paris puisqu’à la 16èmemn, suite à une touche nantaise récupérée par son capitaine Camara, Tchapchet trouve la lucarne et accroit l’avantage son équipe (0-2). N’arrivant pas à conserver le ballon et à se montrer dangereux, les nantais s’énervent et perdent un peu le fil de la rencontre.

L’avantage de 2 buts pour les parisiens à la mi-temps n’est pas usurpé. Ils ont faits preuve d’abnégation, de courage mais  aussi de talent pour se procurer cette avance. A la reprise, tentant de revenir au score, les nantais  monopolisent le ballon mais ils ne se montrent que très rarement dangereux (un tir de Josette repoussé par Cavalheiro est la seule action notable) car les parisiens arrivent à les maintenir dans leur propre camp. La première véritable action dangereuse côté nantais se déroule à la 30èmemn quand Fali n’arrive pas à cadrer son tir après une belle action collective. Les joueurs de Nantes Métropole Futsal, impuissants, s’agacent de plus en plus à l’image de leur capitaine Josette qui fait faute sur faute. L’entraîneur nantais, Fabrice Gacougnolle, décide alors de jouer en power play alors qu’il reste 5mn à jouer. A ce jeu, c’est le Sporting Club de Paris qui sort gagnant car Segura, profitant d’une récupération au milieu de terrain, envoie le ballon dans le but vide et scelle le score de ce match (0-3 à la 36èmemn).

Les nombreux spectateurs ont assisté à un grand match de futsal bien maîtrisé par des parisiens solides en défense, généreux dans l’effort et intelligents dans la gestion émotionnelle d’un match à forts enjeux pour eux (effacer la défaite du match aller et prendre la 4èmeplace au classement). Un grand bravo à eux !!!

Samedi  prochain, le Sporting Club de Paris se déplacera à Toulouse avec l’intention de confirmer cette belle performance et surtout conserver sa place parmi les qualifiés pour les play off.

Nantes Métropole Futsal – Sporting Club de Paris: 0-3

Buteurs : Sporting Club Paris :   Fabricio – Tchapchet – Segura