Le Sporting Club de Paris continue sa belle série de résultats positifs en allant s’imposer logiquement à Toulouse sur le score sans appel de 8 à 2. Avec un effectif amputé de 2 joueurs partis en ligue 2 à la trêve (à Kingersheim pour Mayulu et à Bagneux pour Dlimsi), les verts et blancs continuent leur marche en avant.

Samedi dernier, les 3 premières minutes du match sont à l’avantage des toulousains qui monopolisent le ballon sans se montrer dangereux. Sur sa première possession de balle, le Sporting Club de Paris ouvre le score par Fabricio bien lancé par Tchapchet (0-1 à la 3èmemn). Les parisiens ont pris le contrôle de la partie et double la mise à la 5èmemn encore une fois par Fabricio qui bénéficie d’une bonne récupération de l’international français De Sa Andrade (0-2). Sur leurs rares actions, les toulousains sont inefficaces ou maladroits. A la 10èmemn, les verts et blancs bénéficient d’un penalty résultant d’une main d’un adversaire dans la surface de réparation. Tchapchet,  s’y reprend  à 2 fois, mais ne laisse pas passer l’occasion d’aggraver le score (0-3). La fin de la première mi-temps est moins maîtrisée par les parisiens et les toulousains essaient d’en profiter mais par 2 fois les tirs de Da Silva et d’Ahssen touchent le poteau droit du but gardé par Cavalheiro. Néanmoins, à la 17èmemn Saadaoui termine victorieusement une action collective partie de Camara et poursuivie par Fabricio pour porter  l’avantage de son équipe à 4 buts. La mi-temps sera sifflée sur ce score de 4 buts à 0 en faveur des hommes de Rodolphe Lopes. L’addition aurait pu être plus lourde si Ndukuta et Tchapchet n’avaient pas manqué deux belles occasions.

En début de seconde période, les parisiens subissent volontairement le jeu pour mieux contrer leur adversaire mais, même sans être vraiment dangereux, les toulousains finissent par marquer un but par Dansono à la suite d’un coup franc (1-4 à la 24èmemn). Ce but a pour conséquence la reprise en main du jeu par les parisiens qui se montrent de nouveau dangereux et qui concrétisent par Segura qui profite d’un corner tiré par Tchapchet pour inscrire un 5èmebut (1-5 à la 28èmemn). Les verts et blancs poursuivent leur domination et  multiplient les actions dangereuses. Ils sont récompensés par un nouveau but réussi par Camara dans un angle impossible (1-6 à la 30èmemn).  Les contacts se multiplient et les 2 équipes se retrouvent avec 5 fautes dès la 32èmemn.  Dans la minute suivante, les toulousains réduisent le score par Romao qui est à la réception d’un corner (2-6). Puis, les 2 équipes bénéficient tour à tour de tirs à 10 mètres stoppés par les gardiens. Deux derniers buts seront inscrits par les parisiens : tout d’abord par Saadaoui pour un doublé à la 35èmemn et ensuite par Fabricio pour un triplé à la 39èmemn. Score final : 8 à 2 en faveur des visiteurs.

Le nombreux public a assisté à un match alerte et agréable, bien maîtrisé par le Sporting Club de Paris.  Avec cette victoire, les parisiens confortent leur 4èmeplace au classement général et reviennent à 3 points du troisième. Place maintenant à la Coupe Nationale de Futsal chère aux parisiens (5 fois vainqueur du trophée).  Samedi prochain, pour son entrée dans cette compétition, le Sporting Club de Paris se rendra à Besançon pour y disputer son match de 32èmede finale contre le Sporting Futsal Besançon au Palais des Sports.

UJS Toulouse – Sporting Club de Paris: 2-8

Buteurs : Sporting Club Paris :   Fabricio (3)- Saadaoui (2) – Tchapchet – Segura – Camara

UJS Toulouse : Dansono -Romao