Le Sporting Club de Paris ne lâche rien et revient vainqueur de Roubaix

Dans le cadre de la 20èmejournée de ligue 1 de futsal, le Sporting Club de Paris se déplaçait samedi dernier dans les Hauts de France pour affronter le club de Roubaix AFS. Pour cette rencontre, Rodolphe Lopes était privé de son capitaine, Camara et de Teixeira, tous deux suspendus mais pouvait disposer de Teffaf, Saadaoui et Fabricio qui revenaient de suspension. A 3 journées de la fin de la saison régulière, toutes les rencontres deviennent importantes pour la qualification aux play off et la pression était clairement sur les épaules des parisiens avant le match puisque, Nantes, leur principal adversaire pour la 4èmeplace qualificative, venait de remporter son match joué plus tôt dans l’après-midi à Beaucaire. Avec cette victoire les nantais reprenaient, provisoirement, la 3èmeplace aux parisiens avec 2 points d’avance…..Une victoire du Sporting Club de Paris à Roubaix était donc impérative…..

Même s’il a fallu attendre les dernières secondes pour voir se dessiner cette victoire, il  faut avouer que celle-ci est amplement méritée. Conscients de l’enjeu, les parisiens ont entamé les débats de la meilleure des façons en se procurant une première occasion dès la 8èmeseconde par Tchapchet mais le gardien nordiste Louail détourne le ballon en corner. Le Sporting Club de Paris monopolise le ballon pendant les 10 premières minute obligeant les nordistes à jouer en contre. Mais les nombreuses tentatives  de Fabricio ou De Sa Andrade n’atteignent pas leur objectif, le plus souvent par maladresse. Contre le cours du jeu,  Roubaix ouvre le score par Atieda qui récupère dans son camp un corner mal négocié par le Sporting Club de Paris et qui s’en va battre Cavalheiro (1-0 à la 11èmemn).  Bien qu’ébranlés par ce coup du sort, les parisiens reprennent la maîtrise du match et sont enfin récompensés par un but de De Sa Andrade qui marque de loin à la 18èmemn (1-1). Les roubaisiens sont condamnés à défendre (plutôt bien d’ailleurs) et se montrent que très rarement dangereux sur contre-attaque. Les parisiens, quant à eux,  n’arrivent pas à concrétiser les occasions franches qu’ils se procurent et les équipes se séparent sur un score de parité à la mi-temps (1-1).

La physionomie de la seconde période est différente de la première puisque Roubaix presse plus haut son adversaire et sollicite davantage le gardien Cavalheiro. Mais ce dernier se montre rassurant pour son équipe. Néanmoins, il doit s’incliner une seconde fois à la 23èmemn sur une combinaison à 3 jouée sur un corner et finalisée par Takdjerad (2-1). La partie, agréable à regarder car le jeu est vif et sans temps morts, semble s’équilibrer même si le Sporting Club de Paris se montre beaucoup plus dangereux. Mais dominer n’est pas forcément synonyme de gagner…. Comme les tentatives parisiennes ne font pas mouche, Rodolphe Lopes décide de passer en power play à la 34èmemn et, comme souvent cette saison, ce système de jeu lui sera bénéfique. En effet, à la 35èmemn, Fabricio, jusque-là malheureux devant le but, envoie le ballon au fond du but roubaisien avec un tir dans un angle très fermé (2-2). Ce score de parité ne semble  pas satisfaire les deux équipes qui veulent chacune remporter cette victoire. Restés en power play, les parisiens  se font peur  à la 36èmemn quand Sedira intercepte le ballon et tire dans le but vide mais la balle est détournée au dernier moment par Saadaoui revenu en catastrophe.  Ce sera la dernière occasion nordiste car la fin de la partie est à l’avantage des visiteurs qui mettent plus d’intensité et d’engagement dans les duels. La délivrance arrive à 47 secondes du terme de la rencontre à la suite d’une belle action collective débutée par Saadaoui qui remonte le terrain sur la droite et qui remise pour Tchapchet qui talonne instantanément pour De Sa Andrade  qui crucifie le gardien roubaisien. Les joueurs et le staff parisiens sont fous de joie de ce dénouement (2-3).

Les parisiens ont montré qu’ils pouvaient supporter la pression et ont montré beaucoup de combativité et d’abnégation pour revenir 2 fois au score et finir par l’emporter. Cette victoire, importante, permet au Sporting Club de Paris, de rester à la 4èmeplace au classement général et de revenir à 2 points du 3ème(le Kremlin Bicêtre) et de maintenir Nantes à la 5èmeplace à 1 point.

Il reste 2 matches de championnat à jouer pour les parisiens avec, le 20 avril, la réception d’Acces (2èmeau classement) et un déplacement à Béthune le 04 mai.  Dans le même temps, Nantes, le principal concurrent à la 4èmeplace qualificative pour les play off, recevra Paris Acasa et se déplacera à Garges. La fin de saison va être passionnante et gageons que les joueurs de Rodolphe Lopes sauront conserver leur mince avantage au classement

Samedi prochain 13 avril à Carpentier (16 h), le Sporting Club de Paris accueillera Montpellier Méditerranée Futsal  (2èmedu groupe B de la ligue2) pour un  quart de finale de  la Coupe Nationale de Futsal.

 

Roubaix AFS – Sporting Club de Paris: 2-3

Buteurs : Sporting Club Paris :   De Sa Andrade (2) – Fabricio

Roubaix AFS :   Atieda – Takdjerad