retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

LE SPORTING CLUB DE PARIS BOURREAU DE BÉTHUNE

Samedi, au gymnase Carpentier, le Sporting Club de Paris recevait Béthune pour l’ultime match de la phase régulière du Championnat de France de D1 Futsal. Déjà qualifiés pour les play-off, les Parisiens se devaient de remporter ce dernier match, d’abord pour espérer remonter à la 3ème place et éviter ainsi Laval en demi-finale, mais aussi pour effacer l’amère défaite en terre nordiste lors du 1er match.

En effet, ce 3 septembre 2022, les Champions de France, après avoir maitrisé et mené toute la rencontre, s’étaient inclinés (5-4) à 7 secondes de la fin.

Pour Béthune, pas d’enjeu particulier, puisque le maintien en D1 a été assuré la semaine passée grâce à une victoire sur Kingersheim.

Pour cette rencontre, le Sporting Club de Paris, présente sa meilleure équipe en l’absence de Saadaoui qui purgeait son dernier match de suspension. Mais après quelques secondes de jeu, Finéo ressent une douleur musculaire qui l’obligera à rester sur le banc toute la partie.

Il n’y a pas eu de véritable suspens tant les Parisiens ont dominé les débats même s’ils ont eu du mal à prendre l’avantage au score. Une fois la différence, ils ont joué plus relâchés et ont proposé de belles actions collectives de belle facture.

Avec cette victoire et les résultats des autres concurrents, le Sporting Club de Paris termine la saison régulière à la 3ème place et affrontera Nantes Métropole (2ème) en match aller et retour pour se qualifier en finale du Championnat de France (voir le classement).

Les Parisiens mettent la pression sur les Béthunois dès le début de la rencontre. Après seulement 80 secondes de jeu, Laion tente sa chance de loin. Le ballon passe au-dessus de but gardé par Sergio. Ensuite, c’est Eder qui profite d’une talonnade de Bolinha pour inquiéter le goal nordiste (2 min).

Béthune tente de réagir sur contre-attaque mais le tir de Rejala passe à droite de la cage de Laion (5 min). Ngala pense avoir libéré ses coéquipiers, mais sa tentative passe de peu à gauche du but nordiste (8 min).

La délivrance vient du brésilien Eder, qui joue un une-deux avec Ba, et qui vient glisser le ballon entre les jambes de Sergio pour le premier but de ce match (1-0, 9 min).

La mainmise des Parisiens est incontestable car les occasions en leur faveur s’enchainent: Ba centre pour Bolinha plein axe mais le tir de ce dernier passe largement au-dessus du but (10 min), corner de Eder pour Bolinha dont la reprise termine encore une fois hors du cadre (11 min).

Mais à la 12ème minute, le pressing haut de Soumaré est payant puisque Bolinha récupère une passe mal ajustée et envoie le ballon dans la lucarne opposée de Sergio (2-0). Ensuite c’est Ndukuta qui a l’occasion de tuer le match à la 14ème minute. Bien lancé en profondeur derrière la défense, sa frappe tutoie le poteau gauche…. mais à l’extérieur. Un peu contre le cours du jeu, Béthune revient dans le match à la suite d’une belle action personnelle de El Balaoui qui remonte tout le terrain pour servir Réjola à gauche qui trompe Laion (2-1, 16 min).

La réponse parisienne est immédiate: Sergio doit détourner in extrémis un tir de Ngala (17 min). Le jeu s’équilibre un peu mais la dernière opportunité est pour Soumaré qui tarde à tirer au but et qui est contré au dernier moment (19 min).

Bien que menant au score à la mi-temps (2-1), les Parisiens ne se satisfont pas de cette situation et entame la seconde période pied au plancher.

A la 22ème minute, Laion passe le ballon à Bolinha en position de pivot. Ce dernier décale Ba sur sa droite qui ne se fait pas prier pour marquer (3-1). Dans la minute suivante, Belhaj bute sur Magnien qui a remplacé Sergio dans le but.

Béthune est proche de surprendre le Sporting Club de Paris mais Sampaio, à la réception d’un centre, voit Laion repousser son tir (23 min) et le dégagement à la main de Magnien sur la tête de Sampaio est détourné par le goal parisien (26 min).

Reprenant le contrôle du match, les Champions de France se montrent dangereux par Eder d’abord dont la tentative est repoussée de la poitrine par Magnien (26 min) puis par Belhaj. A la 28ème minute, dans sa surface de réparation, Soumaré sollicite un une-deux à Ngala, qui lui remet le ballon sur l’aile gauche. Le numéro 19 parisien envoie un missile qui trompe Magnien (4-1).

Encore une fois sur contre-attaque, Béthune se montre dangereux mais Sampaio rate l’immanquable à la 30ème minute quand sa reprise face au but termine loin du but de Laion.

Relâchés, les Parisiens régalent leurs supporters avec une belle action collective impliquant Eder qui passe à Laion sur l’aile gauche, qui transmet à son tour à Teixeira au point de corner. Le Capitaine des verts et blancs centre alors en retrait pour Ba qui ajoute un cinquième but (5-1, 29 min).

Les vagues vertes et blanches continuent de déferler sur le but béthunois. Passé en power-play, les nordistes vont trouver la faille sur une passe de Manfroi pour Sampaio sur l’aile droite qui trouve la lucarne opposée de Laion (5-2, 32 min).

La fin de la partie est à l’avantage des Parisiens qui ne concèdent aucune occasion à leurs adversaires et qui auraient pu aggraver le score avec un peu plus de précision (trois tirs lointains passent à côté du but vide béthunois).

Belle victoire des hommes du Président José Lopes, qui vont donc disputer les play-off contre Nantes avec le match aller le 27 mai à Carpentier et le match retour le 03 juin chez les Eléphants Nantais, avec pour enjeu, la qualification pour la finale du Championnat de France qui se déroulera à Caen le 17 juin, soit contre L’Etoile Lavalloise ou Mouvaux qui s’affronteront dans l’autre demi-finale.

Mais toujours en course dans la Coupe Nationale de Futsal – Trophée Muffat Joly (comme Laval et Mouvaux), le Sporting Club de Paris se rendra à Toulon samedi prochain pour disputer une demi-finale qui peut leur ouvrir les portes de la finale qui se jouera le 10 juin à Pessac.

Présents sur les 2 compétitions nationales, les Parisiens sont hyper motivés pour réaliser le doublé Championnat-Coupe Nationale.

Ce match est à voir ou à revoir sur Futsalzone.Tv, seule chaîne française à diffuser du futsal.

Sporting Club de Paris 5-2 Béthune

Sporting Club de Paris: Laion (GK), Souare (GK), Ba, Belhaj, Bolinha, Chaulet, Eder, Fineo, Ndukuta, Ngala, Soumaré et Teixeira

Arbitres : Jordan Feltesse et Thomas David

Buteurs: Sporting Club Paris: Ba (2), Eder, Bolinha et Soumaré. Béthune: Rejala, Sampaio

Partager sur les réseaux :