retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

D1-J1 : LE SPORTING CLUB DE PARIS AU RENDEZ-VOUS POUR LA REPRISE

Après une saison 2022-2023 plutôt réussie (vice-Champion de France et finaliste de la Coupe Nationale), le Sporting Club de Paris repartait ce samedi pour une 15ème saison d’affilée au plus haut niveau national de futsal.

L’intersaison a été animée à Paris avec les départs de Fineo à Béthune, de Saadaoui et Ba au KB United, de Soumaré au Paris Acasa et de N’Gala au Neuilly Futsal Club 92. Le pivot brésilien Bolinha est, quant à lui, retourné au Brésil auprès de sa famille.

Du côté des arrivées, le Sporting Club de Paris s’est attaché les services des Français Nama Traoré (Marcouville) et Jérôme Pasquier (Mouvaux Lille), de l’italo-brésilien Jeferson Titon (Hellas Verona, Italie) et des Brésiliens Rudi Régis Junior (SC Braga- Portugal) et Fernando Nascimento Cosme plus communément appelé Fernandinho en provenance du Kairat Almaty (Kazakhstan).

Le recrutement a été fait dans l’objectif de récupérer dès cette année le titre de Champion de France. L’ambition est donc affichée clairement !

.
La phase de préparation, entamée le 07 août, a été intense et a été perturbée par les importantes blessures successives des gardiens de but. Dès le premier entraînement, Laion de Freitas était sévèrement touché au genou puis, Darcio Forgiarini (ex Mouvaux Lille) qui était venu le suppléer pendant sa longue absence, s’est blessé lors d’un match amical. Le club parisien a donc été obligé de recruter un nouveau portier. Le choix s’est porté sur Pedro de Freitas Siqueira qui vient de Hellas Verona.

Comme la saison dernière, le dénouement du Championnat de France de D1 Futsal se fera à l’issue d’une phase de play-off qui concernera les 4 premiers au classement général. Cette saison, retour à une compétition à 12 clubs : Ajaccio, Goal FC et Hérouville rejoignant la D1 alors que Marcouville redescendant en D2 et que Mouvaux a cessé son activité.

.
Pour cette première journée, le Sporting Club de Paris recevait un des 3 promus, le club normand d’Hérouville, qui, après une saison en D2 retrouve l’élite cette année. Les Parisiens se sont imposés aisément en produisant un jeu alléchant et dynamique malgré l’important turn-over de l’intersaison et une courte préparation. Les normands ont résisté une mi-temps avant de céder devant les assauts répétés des hommes du Capitaine Teixeira qui a retrouvé la ligne et l’explosivité de ses meilleures années.

Les nouvelles recrues parisiennes se sont illustrées sur le parquet de Carpentier : 2 buts pour Rudi, Traoré, une réalisation pour Fernandinho et une bonne prestation pour le néo gardien de but Pedro de Freitas Siqueira, qui, après un début de rencontre timide, a su rassurer ses coéquipiers et les supporters avec des arrêts déterminants. A noter également, le retour au premier plan de l’international français Samba Kébé après une saison blanche pour cause de blessure.

Hérouville, emmené par les frères Alla, se procure la première occasion dès la 2ème minute par Samir Alla qui oblige Pedro à se coucher pour la puissante frappe du Capitaine normand.

En réponse, Belhaj, bien lancé sur l’aile droite par Teixeira, voit son tir passer de peu à droite de la cage gardée par Lemarchand (4 min).

Alors que le Sporting Club de Paris accélère le jeu, les visiteurs prennent l’avantage sur une superbe reprise de volée en pleine lucarne de Madruga sur corner (0-1, 8 min). Sans doute conscients de leur force, les locaux ne s’affolent pas. Ils déploient un jeu collectif fait de passes rapides, à l’image de la première réalisation de Rudi qui marque de la tête à la 10ème minute. Les quatre joueurs de champ touchent le ballon : Schade sur la droite du terrain passe le ballon à Belhaj qui se trouve sur l’aile gauche ; instantanément, celui-ci envoie la balle devant lui a Traoré qui, sans contrôle, remet au centre pour Rudi qui conclut (1-1).

Hérouville procède par des actions individuelles et, suite à un ballon perdu par Traoré au milieu du terrain, croit prendre l’avantage à la 11ème minute mais le tir de Samir Alla s’écrase sur la barre transversale. Teixeira est tout proche d’ouvrir son compteur : sa feinte de frappe mystifie Palazon, mais sa frappe du gauche passe sous le ventre du gardien pour être finalement repoussée par un défenseur (13 min).

Le Sporting de Paris prend l’avantage grâce à son nouveau pivot, Nama Traoré. Il récupère un ballon dans son camp, après un relais avec Schade, il se retrouve dos au but… il se retourne et sa frappe prend à défaut Lemarchand sur sa gauche. Une action qu’on devrait revoir souvent cette saison ! (2-1, 15 min).

L’ascendant des Parisiens sur des Normands qui semblent déjà fatigués est évident. Jérôme Pasquier hérite d’une passe en retrait de Schade mais son tir se termine dans les gants du goal d’Hérouville. La fin de cette première mi-temps est à sens unique même si Pedro doit s’interposer dans les pieds de Nabil Alla à la 18ème minute.

Alors qu’il ne reste que 17 secondes à jouer, Ndukuta donne un avantage plus important au score. Fernandinho presse l’arrière garde normande et récupère la balle qu’il transmet plein axe au jeune français qui pousse le ballon au fond des filets visiteurs (3-1).

A la reprise, les normands font illusion quelques minutes avant de s’effondrer devant le pressing et le jeu rapide et collectif de leurs adversaires. A la 28ème minute, Kébé contrarie une sortie de balle hérouvillaise, récupère le ballon et s’en va tromper Lemarchand de près (4-1). Quasiment sur la remise en jeu, les visiteurs scorent grâce à Nabil Alla, bien décalé sur la droite (4-2).

La fin de partie s’emballe… A la 29ème minute, Traoré s’offre un premier doublé sous ses nouvelles couleurs. A l’issue d’un double une-deux avec Rudi, il loge la balle dans la lucarne opposée de Lemarchand (5-2).

Hérouville répond de façon sporadique mais Pedro veille dans sa cage en repoussant les tirs lointains de Sperendio et Madruga.

Le score enfle à la 35ème quand la reprise de volée sur corner de Pasquier échoue dans les pieds de Belhaj collé au second poteau (6-2). Ensuite, c’est Rudi qui profite d’une énième récupération de Belhaj pour réaliser un doublé (7-2, 36 min).

Dans un sursaut d’orgueil, Hérouville réduit le score grâce à Madruga qui, d’une frappe instantanée, conclut une action rapidement menée (7-3, 37 min).

Le Sporting Club de Paris ajoute un 8ème et un 9ème but par Fernandinho qui talonne un coup franc de Schade à la 38ème minute (8-3) et par Belhaj qui réalise une superbe reprive de volée sur corner à 39 secondes du terme de la partie (9-3).

.

Très belle prestation du Sporting Club de Paris qui réussit son démarrage dans cette nouvelle saison. Compte tenu des autres résultats de cette première journée, le club parisien se retrouve en tête au classement général grâce à un meilleur goal average !

Il leur faudra confirmer, la semaine prochaine à Toulon, les bonnes dispositions entrevues lors de ce premier match avant d’aborder ensuite, en toute confiance, le derby face au KB United le 23 septembre.

.

Sporting Club de Paris 9-3 Hérouville

Arbitres : Jordan Feltesse & Jérémy Deidda

Sporting Club de Paris : De Freitas Siqueira (GK), Douang (GK), Belhaj, Chaulet, Fernandinho, Kébé, Ndukuta, Pasquier, Rudi, Schade, Teixeira, Traoré.

Buteurs: Sporting Club Paris : Rudi (x2), Traoré (x2), Belhaj (x2), Ndukuta, Fernandinho. Hérouville : Madruga (x2), Alla Nabil

Partager sur les réseaux :