retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

D1 – J11 : VAINQUEUR À AJACCIO, LE SPORTING CLUB DE PARIS RESPIRE MIEUX…

Cette 11ème et dernière journée de l’année 2023 de D1 Futsal revêtait bien des intérêts que ce soit en tête ou en queue de classement. En effet, pendant que le troisième recevait le second et que le quatrième accueillait le cinquième, pour la course aux ‘plays-off’, c’est vers le bas du tableau que se jouait la situation du Sporting Club de Paris.

Le club parisien (10ème avec 8 points) traversait la méditerranée pour affronter Ajaccio (11ème avec 7 points). Déjà distancé de 2 points par Béthune qui le précède au classement, le Vice-Champion de France se devait de revenir victorieux de ce déplacement.

Pour cette rencontre, le Coach Rodolphe Lopes a dû faire avec l’absence de ses 2 recrues paraguayennes, retenues en Sélection nationale et de nombreux blessés : Laion, Titon, Fernandinho, Kébé et Chaulet. A noter le retour de Eder Schade dans l’effectif.

.

UNE PREMIÈRE MI-TEMPS SANS BUTS

La première mi-temps a été remportée sans conteste aux points par les Parisiens qui ont monopolisé le ballon et dominé des Ajacciens cantonnés en défense.

Seulement voilà, à cause d’un manque d’efficacité flagrant, le Sporting Club de Paris, qui a tiré une bonne douzaine de fois au but, sans réussite, a failli se faire surprendre par un tir lointain de Said qui s’est écrasé sur la barre transversale de Darcio (16 min). Ce sera la seule occasion corse.

De leur côté, les visiteurs ont beaucoup fait tourner le ballon et mis en difficulté le gardien d’Ajaccio, Menvouididot, à plusieurs reprises (Belhaj : 1 min, 8 min et 9 min ; Rudi : 5 min et 12 min ; Pasquier : 3 min, 15 min et 18 min ; Teixeira : 4 min ; Álvaro : 10 min).

Le score nul et vierge à la moitié du match est plutôt flatteur pour des Ajacciens qui ont beaucoup subi.

Pour remporter cette rencontre, combien importante pour les 2 équipes, le Sporting Club de Paris va devoir se montrer plus réaliste et plus efficace lors des 20 dernières minutes.

.

TOUT SE JOUE EN DEUXIÈME MI-TEMPS

A l’entame de la seconde période, c’est Ajaccio qui se montre le plus entreprenant avec des tirs non cadrés de Ghazi (21 min) et Zé Carlos (23 min).

Et, paradoxalement, c’est au moment où il n’est pas dominateur que le club parisien va ouvrir le score avec l’aide malencontreuse du Capitaine ajaccien. En effet, le centre fort de Belhaj devant le but, est détourné par Paolini dans son propre but (0-1, 23 min).

Deux minutes plus tard, on retrouve Belhaj qui décale Rudi sur la gauche, qui pousse le ballon au fond de la cage ajaccienne (0-2, 25 min).

Dos au mur, les Corses se portent franchement à l’attaque, se montrant plus incisifs, mais Zé Carlos (27 min) et Paolini (31 min) ratent le cadre.

A la 32ème minute, le Capitaine corse tacle Pasquier par derrière dans sa surface de réparation. Les conséquences sont terribles pour Ajaccio : expulsion de Paolini et pénalty que transforme Belhaj pour le Sporting Club de Paris (0-3).

Passés en ‘power-play’, les Ajacciens se montrent menaçants par Fricheteau (son tir passe de peu à droite de la cage parisienne), par Basilio qui oblige Darcio à un arrêt du pied (33 min) et par Zé Carlos qui voit sa tentative de près repoussée par le gardien visiteur (34 min).

Les Parisiens gèrent la fin de la partie et tentent de profiter des récupérations de ballons pour contre-attaquer. Cela leur réussit à la 36ème minute. Belhaj hérite, dans sa propre surface de réparation, d’un ballon perdu par les Ajacciens en ‘power-play’ et, après un ‘une-deux’ avec Teixeira, il se retrouve sur l’aile droite et, d’une louche, mystifie un défenseur revenu en catastrophe dans son but (0-4).

Les Corses réduisent le score grâce à Fricheteau qui, au second poteau, dévie dans le but de Darcio, une frappe lointaine de Said (1-4, 39 min).

La dernière tentative est l’œuvre de Fernandes, mais Darcio détourne le ballon qui prenait le chemin de sa lucarne droite.

.

ET PARIS RESPIRE

A l’issue d’un match sérieux au cours duquel ils se sont montrés patients et appliqués, les joueurs parisiens ont remporté un match qui valait plus que 3 points. Mention particulière à Sid Belhaj, impliqué sur les quatre buts (2 réalisations et 2 passes décisives).

Avec cette victoire, le Sporting Club de Paris quitte la zone de relégation et se retrouve 9ème au terme des matchs aller. Place maintenant à la trêve de Noêl que les Parisiens vont passer l’esprit plus tranquille.

La reprise est programmée le 06 janvier avec la réception de Toulon, bien calé en tête du Championnat. Avec le retour de ses blessés dans l’effectif, ce sera un nouveau Championnat qui commencera pour le Sporting Club de Paris qui ambitionne toujours de jouer les premiers rôles en juin prochain.

.

FICHE DU MATCH

Ajaccio 1-4 Sporting Club de Paris

Arbitres : Tristan Daniele et Jérémy Deidda

Sporting Club de Paris : Darcio, Douang (GK), Álvaro, Belhaj, Eder, Konaté, Pasquier, Rudi, Sidibé et Teixeira

Buteurs : Sporting Club Paris : Belhaj (x2), Rudi, Paolini (CSC). Ajaccio : Fricheteau

Partager sur les réseaux :