retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

PLAY-OFF : LE SPORTING CLUB DE PARIS REMPORTE LA 1ÈRE MANCHE

A l’issue d’un Championnat de D1 de Futsal indécis jusqu’au bout tant pour la désignation des participants aux play-off que pour le maintien ou la relégation, le temps est désormais au sprint final pour le Sporting Club de Paris et Nantes, d’une part, et pour Laval et Mouvaux d’autre part.

Les 2 samedis à venir sont réservés aux play-off avec les matchs aller-retour. Les vainqueurs de cette double confrontation se retrouveront le samedi 17 juin à Caen pour l’attribution du titre de Champion de France 2023.

Pour le match aller, c’est le Sporting Club de Paris, Champion de France en titre, qui recevait le Nantes Métropole, vainqueur de la Coupe Nationale de Futsal 2022. Les clubs se sont déjà rencontrés à 3 reprises cette saison avec deux victoires parisiennes à domicile (5-3 en Championnat et 5-1 en Coupe nationale) et une victoire nantaise à domicile (6-4 en Championnat). Les équipes se connaissent donc bien, mais le format de ces play-off, avec des matchs aller-retour, peut-être modifier les certitudes des uns et des autres.

Dans un match longtemps indécis en première mi-temps, les défenses ont souvent pris le dessus sur les attaques. C’est à une véritable rencontre de coupe que les nombreux spectateurs ont assisté. Tous les ballons sont âprement disputés, les duels sont parfois virils et engagés et la dramaturgie présente. A domicile, les Parisiens ont dominé les débats mais les Nantais ont très longtemps résisté ne s’inclinant que dans les toutes dernières secondes de cette période. C’est Boulaye Ba qui ouvre les hostilités dès la 2ème minute, il tente sa chance après avoir remonté tout le terrain mais son tir passe à gauche de la cage de Lokoka.

Dans la minute suivante, on retrouve l’international français qui oblige le portier nantais à une belle parade. Sur le corner qui suit, sa reprise de volée est déviée en corner. En réponse, le Capitaine ligérien déborde sur l’aile droite mais son centre tir est repoussé du pied par Laion (4 min).

Le gardien parisien, très présent dans le jeu tout au long de la partie, commence sa longue série de frappes au but. A la 6ème minute, Lokoka doit s’employer pour détourner son tir lointain. Peu d’actions dangereuses à relever sauf celle qui implique le gardien nantais qui lance Varsolano qui remet de la tête pour Bendali qui trouve Laion sur son chemin (9 min).

Sur une relance à la main de Laion loin devant, Ba réceptionne la balle et s’en va dribbler Lokoka qui intercepte le ballon avec ses mains… mais en dehors de la surface de réparation. La sanction est immédiate : carton rouge pour le goal nantais qui laisse son équipe en infériorité numérique pendant 2 minutes (10 min). Le Sporting Club de Paris n’en profite pas, même si Bolinha envoie la balle sur la barre transversale (11 min) et que Laion tire de peu à côté de la cage gardée désormais par Fernandito (12 min).

Le match est totalement maîtrisé par les Parisiens qui ne trouvent pas le chemin des filets : tour à tour Bolinha (13 min), Laion (13 et 17 min), Chaulet et Ba (18 min) échouent. A la 19ème minute, Teixeira, dos au but, reçoit une passe de Chaulet ; il se retourne mais son tir passe de peu à gauche du but.

La fin de la première période est folle. Alors qu’il reste 50 secondes à jouer et que Laion est monté appuyer son attaque, Javi intercepte le ballon et tente sa chance dans le but vide, mais Belhaj, d’un tacle rageur, dévie le tir ligérien. A peine remis de leur frayeur, les supporters explosent de joie lorsque Bolinha marque de la tête sur un dégagement à la main de Laion… il reste 32 secondes (1-0) puis le gardien parisien est enfin récompensé ; sa énième tentative lointaine fait enfin mouche à 4 secondes du buzzer (2-0).

Avance méritée de 2 buts pour le Sporting Club de Paris qui a longtemps buté sur une belle défense nantaise, mais qui a su concrétiser au bon moment.

Le début de la seconde période est dans la continuité de la fin de période précédente. Laion est tout près d’inscrire un doublé, mais Belhaj est sur la trajectoire de la balle qui prenait la direction du but (22 min).

Nantes tente de réagir mais la tentative de Bendali passe de peu à droite de la cage parisienne. Fernandito, monté dans le camp adversaire voit son tir repoussé par Laion sur Ba… qui marque de loin dans le but vide (3-0, 23 min).

Soumaré s’illustre à son tour sur l’aile droite, il résiste à deux adversaires avant de venir échouer sur le gardien venu à sa rencontre (25 min).

Le Sporting Club de Paris gère le match et continue de se procurer des occasions par Saadaoui (26 min), Laion (29 min) encore, Soumaré (30 min) ou Eder (33 min), mais le gardien nantais est performant.

Contre le cours du jeu, Nantes réussit à marquer un but par Grandinetti qui trompe Laion sur un tir en pivot (3-1, 34 min).

A partir de cet instant, les Nantais poussent pour revenir au score et les Parisiens souffrent, n’arrivant plus à sortir le ballon et à s’approcher du but de Fernandito. Mais grâce à une solidarité sans faille et à une combativité exemplaire, les joueurs parisiens ne lâchent rien à des adversaires qui finissent mieux la rencontre.

.
Le Sporting Club de Paris remporte cette première manche et se rendra donc à Nantes avec 2 buts d’avance. Souhaitons-leur que ce soit suffisant pour sortir vainqueur de cette double confrontation !

Dans l’autre demi-finale, Laval a pris une belle option pour la finale en allant s’imposer à Mouvaux 6-4.

.

Ce match est à voir ou à revoir sur Futsalzone.Tv, seule chaîne française à diffuser du futsal.

Sporting Club de Paris 3-1 Nantes

Arbitres : Victor Chaix et Fadil Darraz

Sporting Club de Paris : Laion (GK), Souare (GK), Ba, Belhaj, Bolinha, Chaulet, Eder, Saadaoui, Soumaré et Teixeira

Buteurs : Sporting Club Paris : Bolinha, Laion et Ba. Nantes : Grandinetti

Partager sur les réseaux :